Les risques naturels et technologiques

La CCLO assure une aide technique aux dispositifs d’information, de planification et de prévention des risques technologiques et naturels à l’échelle communautaire (PPRT, PPRI, plans communaux de sauvegarde).

Qu'est-ce qu'un risque ?

Le risque majeur

Il se définit comme un risque de nature technologique ou naturelle qui survient très rarement mais provoque de graves dégâts.

On appelle aléa, un évènement potentiellement dangereux et imprévisible. Il ne devient risque majeur que lorsque des enjeux humains, économiques et/ou environnementaux sont exposés.

 

Le risque mineur

Le risque mineur est potentiellement plus fréquent que le risque majeur mais provoque de moindres dégâts. Celui-ci ne doit pas être minimisé. Il nécessite une information à la population, et la mise en place de plans de prévention et de moyens d’action.

Les risques expliqués en images
Les risques expliqués en images

Types de risques et consignes d'alerte

Téléalerte

Comment s'inscrire ?

Pour être alerté, que vous habitiez ou travailliez sur le territoire de la CCLO, vous devez procéder à votre inscription*, soit :

  • en ligne en cliquant ici,
  • à l'accueil de la CCLO (à Mourenx et à Orthez) et dans toutes les mairies du territoire.

Chaque personne présente dans le foyer doit remplir un formulaire s’il souhaite disposer individuellement de l’alerte.
Vous avez aussi la possibilité d’enregistrer jusqu'à quatre numéros de téléphone, qu'ils soient fixes ou portables. Le message vocal sera adressé dans l’ordre des numéros que vous aurez renseignés, d’où leur importance. Si le 1er numéro de téléphone appelé ne décroche pas, le numéro suivant sur la liste est appelé.

Chaque information demandée est importante afin de cibler au mieux le public visé. Votre adresse, par exemple, nous permet de vous situer géographiquement et savoir si votre quartier est impacté par un évènement localisé.

Après validation, vous recevrez, dans les minutes qui suivent, un message vocal du 05 59 60 03 46, vous demandant confirmation de votre inscription par appui sur une touche de votre clavier téléphonique.

Le service risques se tient à votre disposition pour tout renseignement. 

 

* L’ensemble de ces données sera utilisé uniquement à des fins liées aux risques majeurs ou une information communale ou intercommunale devant être diffusée hâtivement. Ces informations resteront confidentielles et ne seront en aucun cas divulguées à un tiers pour le respect de votre vie privée conformément à la déclaration faite à la Commission Nationale Informatique et Liberté (CNIL).

 

 

Tout savoir sur la téléalerte

Qu'est-ce que c'est ?

La CCLO en partenariat avec les industriels du bassin de Lacq, s’est dotée d’un système d’appels automatisé.

Il est destiné à alerter dans les plus brefs délais la totalité ou une partie de la population de la CCLO, en cas de situation de crise liée à un évènement majeur connu, pouvant avoir un impact sur la sécurité des biens, des personnes et de l’environnement :

  • accidents industriels,
  • phénomènes climatiques (tempêtes, inondations ou autres),
  • accidents de transports de matières dangereuses.

Ce nouveau service est gratuit pour les utilisateurs.

Comment serais-je averti en cas d’alerte ?

En fonction du niveau et de la nature de l’évènement en cours, la CCLO pourra envoyer, à la demande du Préfet et/ou du Maire de la ou des communes impactées, soit un SMS sur votre téléphone mobile, soit un message vocal sur votre téléphone mobile ou votre ligne fixe, soit un mail ou les 3 médias en même temps.

Pour être alerté, que vous habitiez ou travailliez sur le territoire de la CCLO, vous devez procéder à votre inscription en cliquant sur l'image ci-dessus.

Comment se désinscrire ?

Vous avez à tout moment la possibilité de vous désinscrire du système (déménagement ou toute autre raison), ou apporter des modifications à vos coordonnées (changement de numéro de téléphone par exemple) en utilisant le même formulaire mais en cliquant sur « se désinscrire des alertes ».

Vous aurez alors à communiquer votre adresse mail et le code personnel que vous aurez reçu par mail au moment de votre inscription.

Vous avez aussi la possibilité d’adresser votre demande au service Risques de la CCLO.

Qualité de l'air

La communauté de communes de Lacq-Orthez est intervenue auprès des responsables d'Atmo Nouvelle Aquitaine (anciennement AIRAQ) afin que le bassin de Lacq dispose, au même titre que les agglomérations de plus de 100 000 habitants, d'un calcul de l'indice Atmo.

Depuis 1995, le réseau de surveillance de la qualité de l'air sur le bassin de Lacq est géré par l'association régionale  Lien externe Atmo Nouvelle Aquitaine.

L'indice Atmo sur le bassin de Lacq paraît également tous les jours dans la presse locale. Cela permettra aux habitants de la communauté de communes d'avoir un accès plus direct à l'information.

Atmo Nouvelle Aquitaine mesure les 5 polluants réglementés pour lesquels il existe des normes de référence :

  •  le dioxyde de soufre (SO2),
  • le dioxyde d'azote (NO2),
  • les particules en suspension (PS),
  • l'ozone (O3),
  • le plomb (Pb) ainsi que d'autres indicateurs de la pollution atmosphérique :
    • le monoxyde de carbone (CO),
    • les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP),
    • le benzène, le toluène, les xylènes (BTX).

6 stations de mesure sont installées sur le bassin de Lacq :

  • Labastide-Cézeracq (dioxyde de soufre SO2, oxyde d'azote, particules en suspension (PM10), ozone O3),
  • Lacq (dioxyde de soufre SO2),
  • Lagor (dioxyde de soufre SO2),
  • Maslacq (dioxyde de soufre SO2),
  • Mourenx (dioxyde de soufre SO2 et oxyde d'azote).

Nuisances olfactives

En 2015, la CCLO a suivi, avec une grande attention, le déroulement des évènements liés aux nuisances olfactives et aux irritations signalées par des riverains du bassin de Lacq.

Les élus de la CCLO ont participé à plusieurs réunions avec le Préfet, les industriels, les services de l'Etat, et les maires des communes concernées.

Les mesures prises par les industriels, avec le concours d’experts externes, n’ont fait apparaître aucun dysfonctionnement sur la plateforme. Les gênes ressenties n’ont pu être corrélées avec le fonctionnement d’une installation en particulier; les rejets ont respecté les normes réglementaires nationales.

Les démarches entreprises ont fait l'objet de plusieurs courriers adressés par l'ASL Induslacq aux riverains de la plateforme :

Le numéro de téléphone 05 59 92 21 02 est à la disposition de tous les habitants pour signaler toute gêne ou nuisance en provenance du bassin. Chaque signalement fait l’objet d’un examen très précis et peut être utile dans la poursuite des investigations. 

Liens utiles

Avis de publicité collective

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES

PLATEFORME DE LACQ ET MONT

En vertu de l'article L 230-1 du Code de l'Urbanisme Mme COLNET Marie a mis en demeure la communauté de communes de Lacq-Orthez d'acquérir les biens et terrains dont elle est propriétaire sur la commune de LACQ-AUDEJOS, cadastrée AC n°12, 13, 14 et figurant en secteurs de délaissement du PPRT des plateformes de Lacq et Mont approuvé le 6 mai 2014 au profit de la communauté de communes de Lacq-Orthez.

Le présent avis, qui sera affiché à proximité du terrain du concerné à la mairie de LACQ-AUDEJOS, à la communauté de communes de Lacq-Orthez et sur le site internet de la collectivité pendant deux mois à compter du 18 janvier 2017, fait également l'objet de la présente publication, étant précisé ci-après les termes de l'article précité :

"La mise en demeure de procéder à l'acquisition d'un terrain bâti ou non est adressée par le propriétaire à la mairie de la commune ou l’établissement public de coopération intercommunale compétent en matière d’urbanisme où se situe le bien. Elle mentionne les fermiers, locataires, ceux qui ont des droits d'emphytéose, d'habitation ou d'usage et ceux qui peuvent réclamer des servitudes.

Les autres intéressés sont mis en demeure de faire valoir leurs droits par publicité collective à l'initiative de la collectivité qui fait l'objet de la mise en demeure. Ils sont tenus de se faire connaître à ces derniers, dans le délai de deux mois, à défaut de quoi ils perdent tout droit à indemnité. " (Article L. 230-1 du Code l'urbanisme)

En justifiant de leurs droits, les personnes concernées devront se faire connaître par écrit à :

Monsieur le Président de la communauté de communes de Lacq-Orthez,
Hôtel de la communauté de communes de Lacq-Orthez
Rond-point des Chênes
BP 73
64150 MOURENX.

  

PLATEFORME DE SOBEGI/ARYSTA

En vertu de l'article L 230-1 du Code de l'Urbanisme M. LASSARAT Olivier a mis en demeure la communauté de communes de Lacq-Orthez d'acquérir les biens et terrains dont il est propriétaire sur les communes de OS-MARSILLON et de MOURENX, cadastrés respectivement AE 224, AH 8 et figurant en secteur de délaissement du PPRT des plateformes de SOBEGI/ARYSTA approuvé le 14 juin 2012 au profit de la communauté de communes de Lacq-Orthez.

Le présent avis, qui sera affiché à proximité du terrain du concerné à la mairie d’OS-MARSILLON, à la communauté de communes de Lacq-Orthez et sur le site internet de la collectivité pendant deux mois à compter du 3 février 2017, fait également l'objet de la présente publication, étant précisé ci-après les termes de l'article précité :

"La mise en demeure de procéder à l'acquisition d'un terrain bâti ou non est adressée par le propriétaire à la mairie de la commune ou l’établissement public de coopération intercommunale compétent en matière d’urbanisme où se situe le bien. Elle mentionne les fermiers, locataires, ceux qui ont des droits d'emphytéose, d'habitation ou d'usage et ceux qui peuvent réclamer des servitudes.

Les autres intéressés sont mis en demeure de faire valoir leurs droits par publicité collective à l'initiative de la collectivité qui fait l'objet de la mise en demeure. Ils sont tenus de se faire connaître à ces derniers, dans le délai de deux mois, à défaut de quoi ils perdent tout droit à indemnité. " (Article L. 230-1 du Code l'urbanisme)

En justifiant de leurs droits, les personnes concernées devront se faire connaître par écrit à :

Monsieur le Président de la communauté de communes de Lacq-Orthez,
Hôtel de la communauté de communes de Lacq-Orthez
Rond-point des Chênes
BP 73
64150 MOURENX.

 

 

 

partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus