Le risque sismique

Un séisme correspond à une fracturation brutale des roches en profondeur, le long d'une faille généralement préexistante dans la croûte terrestre. Cette rupture s'accompagne d'une libération soudaine d'une grande quantité d'énergie qui se traduit en surface par des vibrations importantes du sol qui sont ensuite transmises aux fondations des bâtiments.

Un séisme se caractérise par la localisation de son épicentre, par la profondeur de son foyer, mais aussi par sa magnitude.

La magnitude traduit l'énergie libérée par le séisme (échelle de Richter).

L'intensité mesure les effets et dommages du séisme en un lieu donné.

Des réseaux de mesure des séismes centralisent et archivent les données sismologiques du territoire métropolitain et des zones frontalières, afin de mieux connaître l’activité des failles qui affectent la croûte terrestre.

Le RéNass (Réseau National de Surveillance Sismique) fédère les réseaux régionaux. Il a pour mission d’informer les collectivités, les médias et les services de l’Etat des secousses significatives observées.

partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus