Tous nos voeux aux forces vives du territoire

Perspectives économiques et transition énergétique ont été les maîtres mots du discours prononcé par le Président Jacques Cassiau-Haurie, mardi 9 janvier, devant près de 400 personnes.

" Nous allons faire l'acquisition du terrain Rio Tinto (ex-Péchiney) et celui de Célanèse sur lesquels nous installerons une ferme photovoltaïque et des installations industrielles dans le domaine de la valorisation de produits recyclables et de la production de vapeur et d’électricité. La collectivité cherche aussi à trouver destination aux terrains de SAICA qui sont actuellement en cours de requalification. Il y a là un grand potentiel quasiment au cœur de ville, pour installer des services de proximité ou de l’activité moderne."

" Je tiens à rappeler que plusieurs projets sont en cours mais que le souhait des élus n’est pas de se substituer à la communication propre aux entreprises concernées ; ce qui n’empêche pas les élus d'être à pied d’œuvre, au quotidien, pour faciliter leur installation ou leur développement sur le territoire. Une petite délégation va, à l’invitation du PDG d’UPL, Holding de Cerexagri, se rendre ainsi en Inde car cette société envisage d’autres développements sur notre territoire, en plus des 16 à 20 millions d’euros qui sont investis actuellement. La Société Ravatherm vient quant à elle d’annoncer 20 millions d’euros d’investissement sur Artix. La Sobégi va investir de son côté également. En 2017, nous avons inauguré par ailleurs le centre logistique PGA/Dispro sur Eurolacq 2 avec plus de 50 emplois. Canoé, extension de Chemstart’up, porte à une soixantaine le nombre de chercheurs sur ce site.
Les élus travaillent actuellement avec la Région Nouvelle Aquitaine à d’autres extensions pour de nouvelles recherches, en particulier sur les matériaux biosourcés. "

" En termes de services, cette année fut très dense, notamment dans le volet environnemental, avec l’institution de la TEOM et la baisse de la taxe d’habitation intercommunale pour rendre cette instauration, la moins douloureuse possible pour les foyers.
Le début d’année est également marqué par un nouveau mode d’accès aux déchetteries qui se fait à l’aide d’un badge nominatif.
Le PCAET, Plan Climat Air Energie Territorial, a été initié parmi les premiers, sinon le premier du Béarn. Ce plan décline toute notre politique d’économie d’énergie, de déplacement, de zéro phyto, d’indépendance énergétique, etc. "

Le travail des équipes de la CCLO, qui oeuvrent au quotidien pour embellir et entretenir les bourgs de villages, a aussi été honoré.
Le Président a évoqué l’ouverture prochaine de la crèche d'Orthez ainsi qu'un nouveau Lieu d’Accueil Enfants Parents sur Orthez.

Enfin, une future compétence de la collectivité a été évoquée. Il s’agit de la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations. Dans l’immédiat, elle s’est substituée aux communes au sein des syndicats. La CCLO travaille à la constitution d’un regroupement de 16 Syndicats et 5 Régies des eaux, pour simplifier le paysage de cet exercice et lui confier, comme la loi va le lui demander à partir de 2020, la compétence eau et assainissement.
L’adhésion de la CCLO au Syndicat Mixte ouvert avec le Département 64, va permettre à la CCLO de « fibrer » une grande partie du territoire ou, au minimum, d’apporter un bon débit à nos administrés et en particulier à nos entreprises.

Jacques Cassiau-Haurie a conclu ses vœux en reconduisant sa volonté d’assurer à tous les administrés un « bien vivre ensemble ».

12.01.2018
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus