Interview du mois : Louis Costedoat, conseiller délégué à la culture

Les travaux du centre culturel intercommunal, implanté sur la commune de Mourenx, se poursuivent. L’ouverture du centre culturel est prévue pour l’automne 2015. Pour Louis COSTEDOAT, conseiller communautaire délégué à la culture et au patrimoine, ce nouvel équipement se distingue par son originalité à plusieurs titres.

 

Pourquoi un centre culturel intercommunal ?

Ce projet s’inscrit dans une volonté forte des élus de développer une politique culturelle commune. Cette réalisation doit répondre aux besoins différents et aux aspirations variées de la population du territoire; population hétérogène, marquée par une grande diversité sociale et culturelle.

La population du territoire est plurielle. Le territoire est constitué de pôles urbains avec Orthez et Mourenx, de bourgs centres avec Monein, Artix, Arthez-de-Béarn, Puyoô, Lagor et de villages. Le centre culturel apporte un service de proximité et ce de façon équitable à tous les administrés. Quels que soient leur âge, leur origine sociale, culturelle ou leur situation sociale, le Centre culturel leur offrira un service pertinent et performant.

 

Pourquoi une médiathèque tête de réseau sur le territoire ?

La CCLO a pour mission d’aider les bibliothèques municipales du territoire à travailler ensemble. En les fédérant sous forme de réseau, elle permet à la population d’accéder à un fonds de 150 000 documents et de bénéficier d’un programme d’animations commun. Le réseau permet également de faciliter l’accès de la population aux ouvrages et aux CD grâce à une navette desservant, toutes les semaines, les 23 bibliothèques du territoire.

Le projet du centre culturel, qui avait été lancé par la communauté de communes de Lacq en 2010, garde aujourd’hui tout son sens au vu de la nécessité d’avoir une tête de réseau intercommunale de dimension suffisante pour l’ensemble du territoire.

 

Quels sont les objectifs et les enjeux du centre intercommunal ?

Le centre culturel intercommunal proposera une offre culturelle riche et variée au sein d’un lieu unique à vocation intercommunale. Le public pourra profiter de différentes formes d’expressions culturelles telles que la littérature, l’art, le spectacle vivant, le cinéma, les sciences et techniques, le numérique, le patrimoine.

Il aura pour vocation de favoriser et de développer le lien social en incitant aux échanges et à la mixité sociale et intergénérationnelle.

 

A quels équipements le public aura-t-il accès ?

Le Centre culturel regroupera au centre de Mourenx des équipements intercommunaux et communaux : la médiathèque, la cyber-base, le Centre Culturel Scientifique et Technique des Pays de l’Adour (CCSTI Lacq-Odyssée), deux salles de cinéma, la galerie d’art contemporain, le musée d’art modeste, la compagnie de théâtre «Les pieds dans l’eau» et un restaurant esprit brasserie, avec une cuisine de qualité.

Dans les différents équipements, des espaces spécifiques seront proposés au public.

Il découvrira dans l’enceinte de la médiathèque une salle « d’heure du conte », un atelier d’activités pour les enfants, une salle d’étude pour les plus grands, des cabanes pour lire, regarder une vidéo ou écouter de la musique, un espace presse pour lire les journaux en toute quiétude. La cyber-base proposera des ateliers de formation et de découverte du numérique et le CCSTI, des ateliers de découverte scientifique et technique, un fab-lab avec imprimante 3D et un mur d’images comme à la cité des sciences. Le cinéma sera équipé de deux salles dont une dédiée au cinéma d’art et d’essai. Enfin, des espaces mutualisés tels que le hall d’accueil, la salle d’exposition, l’espace multifonction permettront au public de découvrir différentes formes d’expression culturelle.

 

 Les autres interviews 

30.03.2015
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus