Congrès Curie : La CCLO témoigne de son investissement dans la Recherche & Développement

Du 8 au 10 juin, le congrès CURIE a réuni 500 congressistes au Palais Beaumont, à Pau. A l'occasion de son ouverture, Jacques Cassiau-Haurie, Président de la communauté de communes de Lacq-Orthez, a rappelé que 5 thèses sont réalisées, chaque année, avec pour sujet le territoire. Par ailleurs, 80 étudiants stagiaires – dont la moitié en chimie - sont accueillis dans les entreprises ou les collectivités de la CCLO. Enfin, 30 contrats de recherche sont signés entre les entreprises du bassin et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA).

Les collaborations entre les entreprises, les universités et la CCLO sont d’autre part aussi nombreuses que variées. Elles concernent essentiellement des laboratoires avec des équipes mixtes, des thèses de recherches, des emplois de post-doctorants des financements croisés pour l’achat de matériels analytiques, la participation à la construction et au fonctionnement de pilotes.
La construction de la plateforme chimique Chemstart’up  illustre la parfaite synergie entre  chercheurs, collectivités et entreprises. S’il existe des rapprochements évidents. Ceux-là ne l’étaient pas et il a fallu de la volonté à tous les acteurs économiques de notre territoire pour atteindre un même objectif : l’emploi. D’où l’importance du rôle social des chercheurs.

La recherche est la première marche vers la création d’emplois. Sans chercheur, il n’existerait pas de réflexion sur la finalité de la recherche qui est avant tout de répondre aux besoins des hommes, d’innover et de créer par voie de conséquence des emplois. La recherche et développement est le premier maillon de la chaîne qui a rendu ce territoire prospère, qui lui a permis de se développer.
Le rôle de la CCLO est celui d’un catalyseur de volonté pour donner de l’efficacité à l’économie locale avec comme finalité l’emploi.
La mise en relation de sociétés qui développent des programmes de recherche sur notre territoire, en associant les prestataires de services, avec les laboratoires de l’UPPA et l’apport d’aides publiques couplées à des politiques économiques sont des enjeux majeurs pour le développement productif.

La volonté de la CCLO est de favoriser le développement de filières industrielles complètes sur nos sites industriels. C’est ainsi qu’en totale collaboration avec la Région, le Département et le GIP Chemparc, elle poursuit les discussions avec des acteurs industriels implantés sur les sites chimiques qui détiennent une partie de l’avenir par leurs décisions de politique industrielle.
Le soutien à la recherche passe aussi par la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle. C’est le sens du partenariat de la CCLO avec le CSTI Lacq Odyssée et la réalisation du dossier numérique « recherche et développement », téléchargeable sur notre site internet.

09.06.2015
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus