L'interview du mois : Frédéric Camguilhem, agriculteur

Frédéric CAMGUILHEM est agriculteur à Sallespisse. Associé avec sa mère en GAEC, ils gèrent une exploitation sur laquelle ils élèvent une trentaine de blondes d’Aquitaine et assure la culture de 140 hectares de maïs. Comme 32 autres agriculteurs installés sur le territoire de Lacq-Orthez, Frédéric CAMGUILHEM a participé cette année à une journée « bancs d’essai moteur » organisée par la communauté de communes de Lacq-Orthez. Nous avons rencontré cet agriculteur sur son exploitation.

Pourquoi avez-vous décidé de vous inscrire aux « bancs d’essai moteur » organisés par la CCLO ?

Comme tous les agriculteurs du territoire de Lacq-Orthez, j’ai été informé de cette opération par courrier mais l’information a aussi été relayée dans la presse. C’est la deuxième fois que je participe à une journée de banc d’essai moteur. C’est vraiment un avantage de pouvoir profiter de conseils à proximité de son exploitation car cela demanderait trop de temps de se déplacer à l’autre bout du territoire. Notre village a donc fait partie des communes qui ont accueilli ces journées au même titre que Sault-de-Navailles, Lanneplaà, Sauvelade, Argagnon et Monein.

C’est ainsi qu’en 2015 comme en 2014, j’ai fait tester un des 4 tracteurs que je possède. Six autres agriculteurs de Sallespisse se sont également inscrits pour faire vérifier leur matériel.

Comment se déroule un test ?

Le rendez-vous dure une demi-heure. Le prestataire Top Machine Aquitaine teste les performances de notre tracteur via un banc d’essai moteur.
Le technicien examine son état, effectue les branchements et met en place les capteurs nécessaires à la conduite des essais.
Les mesures effectuées permettent de connaître rapidement la puissance et la consommation réelles du tracteur. La comparaison avec les données officielles permet de détecter les défauts de puissance et leurs origines, ainsi que les défauts de réglage de la pompe à injection et de combustion. Nous repartons avec un rapport en fin de contrôle.

Quel est l’intérêt de ces tests moteur selon vous ?

Tout d’abord, les conseils de la personne de Top Machine, ensuite la détection ou la confirmation d’un problème sur son tracteur tel qu’un mauvais débit de pompe d’injection. Charge après à l’agriculteur de faire réparer son tracteur ou pas. Autre avantage, le potentiel d’économie en carburant qui pour des tracteurs tels que ceux que nous possédons sur la commune peut aller jusqu’à 5 %. Enfin, les tests peuvent nous montrer que notre tracteur est suralimenté ou ne développe pas la puissance annoncée par le constructeur.

L’objectif est de trouver le juste équilibre pour consommer le moins possible avec le plus de puissance pour le tracteur.

Tout savoir sur les bancs essai moteur

 

 Les autres interviews 

24.08.2015
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus