Une minute de silence en mémoire aux victimes des attentats

Minute de silence à la CCLO pour les victimes des attentats

Des élus et le personnel de la CCLO se sont réunis, ce lundi 16 novembre, pour observer une minute de silence en soutien aux familles des victimes des attentats du 13 novembre, à Paris. Ils ont ainsi souhaité exprimer leur indignation face à ces actes barbares. 

A cette occasion Jacques Cassiau-Haurie, Président de la CCLO, a déclaré que la barbarie, l’assassinat, le crime n’auront pas raison de notre démocratie. « Notre démocratie est forte, historique, laïque, elle doit se battre avec force, avec détermination, jusqu’à l’éradication de cette contagion terroriste. Ce combat, car c’est un combat, une guerre, elle le mènera avec l’accord des Français, avec les moyens que nous lui donnerons pour lutter à armes égales. C’est l’Union qui prévaut, l’Union sacrée de tous les démocrates qui parviendra à éliminer ce cancer de notre société. Le Président de la République réunit le Congrès des Députés et Sénateurs pour prolonger l’état d’urgence, ce lundi. Dans cette effroyable situation, nous pensons aux victimes innocentes, à leurs familles et à leurs proches. C’est tout le peuple français qui est touché. »

16.11.2015
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus