Le PIC s’installe à Chemstart’up

Total a choisi l’hôtel d’entreprises Chemstart’up, à Lacq, pour accueillir son laboratoire dénommé PIC (Physico-chimique des interfaces complexes ». C’est en présence des élus du territoire, de la Région et des entreprises voisines que le groupe a inauguré, le 15 décembre 2015, ses nouvelles installations dédiées à la Recherche. Une vingtaine de chercheurs ont ici pour missions de développer des technologies améliorant la production des gisements de pétrole et des pratiques de production plus respectueuses de l’environnement.

La force du PIC est aussi de mutualiser les idées et savoirs des chercheurs du laboratoire, de ceux du CNRS et des étudiants de l’Ecole supérieure de physique et de chimie industrielle (ESPCI) basée à Paris.

Lors de son discours, Jacques Cassiau-Haurie, Président de la communauté de communes de Lacq-Orthez a indiqué que Chemstart’up illustrait la parfaite synergie entre chercheurs, collectivités et entreprises. « Tous ont un même objectif : l’emploi, celui d’aujourd’hui et l’emploi du futur que notamment le PIC prépare dans son laboratoire de recherche et développement ». Et de préciser : « L’histoire ne s’arrêtera pas là puisque nous avons décidé de construire une extension à Chemstart’up». La CCLO a en effet répondu favorablement aux besoins exprimés par la plateforme de R&D CANOE qui souhaite développer une filière de fibres de carbone à bas coûts biosourcées.

16.12.2015
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus