Le Bistrot M a servi ses premiers couverts lundi 4 avril. A cette occasion, Pierre Lavigne, responsable du groupe dont fait partie le restaurant mourenxois, nous parle de cette nouvelle table située au centre culturel le MI[X].  

Qu’est ce qui vous a amené à vous intéresser à Mourenx pour implanter votre restaurant ?  
C’est tout d’abord une opportunité proposée par la CCLO avec qui nous avions déjà un projet commun avec la reprise du Grill du Lac à Orthez-Biron.  Nous avons ainsi répondu à la consultation avec une volonté affirmée d’apporter une offre nouvelle et d’accroitre notre implantation sur ce territoire. 
6 personnes ont été recrutées en cuisine et en salle dont la moitié sont de Mourenx et des alentours. Nous verrons ensuite au regard du succès.
Ce défi nous a beaucoup motivé car nous sommes convaincus de l’intérêt de ce projet et comptons sur les habitants, les entreprises locales et les salariés du bassin pour le prouver.

 

Quels aménagements avez-vous réalisés dans cet espace loué par la CCLO ?  
Il s’agit d’une brasserie avec une grande terrasse pour assurer des prestations allant du café matinal, au repas du midi, en passant par un verre ou une glace l’après midi jusqu’au diner.  Nous avons beaucoup investi sur du matériel et du mobilier de qualité dans une volonté de durer et d’assurer un réel service aux clients, tout en gardant une homogénéité avec ce superbe bâtiment. Le restaurant compte 80 places en salle et 50 en terrasse.  

 

Quelle cuisine et formules proposez-vous ?  
Une cuisine traditionnelle mais de qualité avec des produits frais, de saison et chaque fois que possible des fournisseurs locaux.  L’offre se veut attractive le midi avec une formule complète pour 13 euros, accessible à la carte avec des plats allant de 10 à 20 euros et des formules/menus.

 

Des partenariats avec les structures présentes au sein du MI[X] telles que le cinéma ont été évoquées. Pouvez-vous nous en dire plus ?  
Nous sommes en train de nouer des partenariats avec les acteurs locaux. Le cinéma certes avec qui nous pourrions proposer une offre place+repas, mais aussi les administrations et leurs agents, les entreprises locales. Nous souhaitons vraiment en faire un lieu de vie reconnu à Mourenx et sur le territoire de la CCLO. De ces partenariats nous proposerons toute l’année des concerts, expositions et lectures. Les grands événements sportifs et culturels seront également retransmis.

 

Pouvez-vous nous parler de votre projet de cuisine centrale pour servir tous les restaurants du groupe dont fait partie le Bistrot M ?  
Ce projet est complexe, ambitieux et est motivé par un seul leitmotiv: fournir à nos clients plus de qualité au même prix. La vocation de la « cuisine centrale » est de pouvoir jouer sur les quantités pour réduire le coût des achats, mieux négocier la qualité et la fraîcheur des produits. L’aménagement des locaux avec un véritable laboratoire nous permet d’être à la pointe en matière d’hygiène, de stockage et de traçabilité. Enfin, en mutualisant, nous pouvons investir davantage sur du matériel qu’il nous serait impossible d’acquérir et de financer sur nos différents établissements.  Nos clients nous sollicitent de plus en plus sur des prestations extérieures de type « traiteur » et cet outil nous permettra d’y répondre au mieux.

Retrouvez les coordonnées du Bistrot M sur www.le-mix.fr

 

Les autres interviews

05.04.2016