Les exercices grandeur réelle

Les exercices grandeur réelle

Suite aux tragiques évènements de Toulouse/AZF, la Préfecture a décidé de procéder à des simulations grandeur nature dans les communes concernées par l'application de la Directive Seveso.

La communauté de communes de Lacq y participe en tant qu'observateur de terrain et assiste les Maires concernés dans l'information des populations (conception d'une lettre personnalisée par commune et distribuée à chaque foyer par les équipes municipales, réalisation d'un dossier spécial à vocation pratique dans le magazine de la CCL, réalisation d'une affiche sucette diffusée sur le réseau intercommunal, information des ERP en tandem avec la CCI et la Chambre des Métiers...)

La premières simulation a eu lieu à Mont le 14 février 2002. La seconde a eu lieu à Pardies le 12 décembre 2002 et une troisième le mardi 19 avril 2005.

Trois objectifs :

  • inciter la population à se confiner (ERP, établissements scolaires, foyers) et à acquérir les bons réflexes
  • vérifier les capacités des services de l'Etat à appliquer les contre-mesures de circulation prévues dans le PP et contrôler le bon fonctionnement de la chaîne de commandement.
    Lors de l'exercice du 12 décembre 2002, des dysfonctionnements ont été constatés, et en particulier la défaillance des sirènes.
    Cela a donné lieu en 2003 à une étude acoustique pour l'amélioration du système d'alerte et la mise en réseau des sirènes PPI et RNA avec extension de la puissance des sirènes PPI.
    Par ailleurs, des automates d'appels ont été installés dans des établissements recevant du public, pour améliorer le système d'alerte des populations. Le coût (12 666 € ) a été supporté à 50 % par l'Etat, 25 % par les industriels et 25 % par la CCL.
    La CCL s'est engagée sur la mise à jour des numéros de téléphone des automates d'appels pour le compte des industriels. Elle a également pris en charge la sensibilisation des ERP.
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus