La CCLO, un territoire à énergie positive pour la croissance verte

La communauté de communes de Lacq-Orthez, représentée par Aline LANGLES, Vice-présidente déléguée à l’environnement et aux économies d’énergie, faisait partie des 80 nouveaux territoires lauréats à l'appel à projets « Territoires à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) ».

A ce titre, elle a été reçue à Paris, le 11 octobre, par Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer.
La CCLO a signé avec la Ministre une convention de 3 ans pour la mise en place d’actions contribuant à :

  • atténuer les effets du changement climatique,
  • encourager la réduction des besoins d’énergie,
  • développer les énergies renouvelables locales.

Cette aide financière de l’Etat est fixée à 500 000 € dans la limite d’un plafond maximal de 80 % de chaque dépense subventionnable. Ce montant pourrait être augmenté jusqu’à 2 millions d’euros sur la base de nouvelles actions entreprises.

Au total, 400 territoires sont bénéficiaires de cette aide de l’Etat pour mener à bien des projets innovants et faire émerger de nouveaux modèles de consommation et de création d’énergies, de gestion des déchets, de mobilité mais aussi de protection de la biodiversité.
C’est ainsi que le programme d’actions présenté par la CCLO a été retenu. Parmi ces actions, on peut retenir la mise en œuvre d’un fonds intercommunal pour la rénovation énergétique de l’habitat dans le cadre de la revitalisation des centres-bourgs de la CCLO, une étude sur la réhabilitation et la reconquête de la biodiversité d’une friche de 12 ha en centre-ville d’Orthez, ainsi que l’amélioration de l’éclairage public avec l’installation de matériels moins consommateurs en énergie.

17.10.2016
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus