L'interview du mois : Nadia Grammontin, Vice-présidente de la CCLO

Les nouvelles crèches intercommunales de Baigts-de-Béarn et de Sault-de-Navailles seront inaugurées le 7 mars prochain. L’occasion d’aborder la politique de la petite enfance et plus précisément ces nouveaux équipements collectifs avec Nadia GRAMMONTIN, Vice-Présidente de la CCLO, déléguée à la petite enfance et à l’enseignement.

 

Quel est l’enjeu pour un territoire de développer l’accueil à la petite enfance ?

Les structures d’accueil de la petite enfance participent à l’attractivité d’une zone. Une crèche, une école, des services publics, ce sont des équipements et des services qui peuvent faire s’installer des familles et les fixer sur un territoire. Outre donc la nécessité  de répondre aux besoins immédiats de la population existante, nous avons l’ambition de contribuer au développement de ce territoire, et de faciliter l’accueil des familles.

 

Quelle place occupe le RAM au sein de ces nouveaux bâtiments ?

Nous avons souhaité qu'au sein  même des deux structures, une salle de vie, d'une superficie équivalente à celles des crèches, soit entièrement dédiée à ce service itinérant géré par la CCLO, ceci,  afin de permettre à tous les enfants du territoire d'avoir accès aux mêmes équipements d'éveil, qu'ils soient sur un mode de garde collectif ou chez une assistante maternelle.

Les Relais d’Assistants Maternels (RAM) jouent un rôle majeur sur le territoire en termes d’accueil des 0-3 ans, puisque 43,8% des enfants y sont accueillis contre 33,5% en crèches. Je profite de cette interview pour saluer l’énergie déployée par les RAM du territoire. Qu’ils soient associatifs et gérés par l’association Amayra ou intercommunal comme celui d’Orthez, ces relais proposent, tout au long de l’année, des réunions d’information, des activités et un véritable accompagnement de la relation parents / assistants maternels.

 

Outre la construction, quels ont été les investissements réalisés ?

Ces crèches bénéficient de mobilier et d’équipements variés et de qualité pour le confort de tous et afin de susciter l’éveil des enfants. Nous avons investi 143 000€. Les espaces de jeux sont pensés pour encourager l’imagination des enfants et organiser les activités de groupes telles que le chant et la lecture. Des panneaux sensoriels et des tables de manipulation contribuent aussi au développement des enfants. Nous avons privilégié des équipements modulables permettant, par exemple, aux enfants de prendre leur repas et de réaliser des activités manuelles dans un même espace. Les 6 dortoirs des 2 crèches sont par ailleurs équipés de couchages adaptés à chaque tranche d’âge : bébés, moyens et grands. Les tables de change sont pourvues d’escaliers escamotables pour aider les plus grands dans leur apprentissage à l’autonomie. Dès les beaux jours, les enfants vont pouvoir profiter de l’extérieur sécurisé.

 

Les parents ou futurs parents ont-ils toujours la possibilité d’inscrire leur enfant à la crèche de Baigts-de-Béarn ou de Sault-de-Navailles ?

A ce jour, c’est encore possible. Quelques places sont encore disponibles sur chacune d’elles. Il leur suffit de prendre contact avec Laure Pédeprat, directrice de la crèche de Baigts-de-Béarn et de Tea Leng Lim, directrice de la crèche de Sault-de-Navailles. J’encourage d’ailleurs les familles à venir visiter les crèches lors des portes ouvertes organisées le samedi 7 mars, de 14h30 à 17h.

 

En savoir plus sur les crèches et la journée portes ouvertes 

 

 Les autres interviews 

24.02.2015
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus