M2i Lifes Sciences récompensée par la Commission européenne

L’entreprise M2I est hébergée à Chemstart’up, bâtiment d’entreprises de la CCLO situé à Lacq. Après avoir été lauréate en France en octobre 2015 du prix de l’innovation du Ministère de l’environnement et du développement durable, M2i Life Sciences leader européen des phéromones pour la protection biologique des plantes a remporté l’European Business Award for Environment dans la catégorie innovation & procédé.

Ce prix, remis le 27 octobre lors d’une cérémonie organisée à Tallinn en Estonie, est décerné à des entreprises de l'Union européenne alliant compétitivité et respect de l'environnement. M2i a été sélectionnée parmi une liste de 4 finalistes. Au total, 148 entreprises de 21 pays européens étaient en lice pour ce prix, qui récompense les entreprises ayant mis au point des produits et des services plus intelligents contribuant à une économie innovante et durable. M2i est la première entreprise française à remporter ce prix depuis 2004.

Créée en 2012, M2i Life Sciences se consacre à la conception, au développement et à la vente de produits de biocontrôle et plus spécifiquement de phéromones, solution naturelle pour remplacer, de façon efficace et rentable, les insecticides chimiques. M2i produit en laboratoire par bio mimétisme les substances olfactives naturellement émises par les insectes pour communiquer entre eux et se reproduire. Ainsi il est possible de piéger ou de désorienter les ravageurs pour supprimer les dégâts infligés aux cultures.

Le procédé récompensé par la Commission Européenne est un procédé innovant de confusion sexuelle phéromonale par paintball. Il s’agit, pendant la période de vol, de saturer l’air avec une grande quantité de phéromone sexuelle spécifique de l’insecte afin d’empêcher les mâles de détecter les femelles et donc de limiter ainsi les accouplements et, par conséquent, d’empêcher la ponte et l’infestation.

Partenaire des acteurs du monde agricole et des collectivités locales, M2i Life Sciences contribue à la promotion d’une agriculture raisonnée et pour des espaces verts sans insecticides et permet de relever les défis de la transition écologique et de ses implications pour la santé publique et la biodiversité. Elle a d’ailleurs bénéficié pour cela, en 2015, d’une avance remboursable de 100 000€ de la part du Bureau de développement économique Adour.

10.11.2016
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus