Opération Zéro-phyto à Orthez

La CCLO lance, à partir du mois de mars, une opération pilote de suppression de produits phytosanitaires, sur la voirie, les parkings et les trottoirs d’un quartier d’Orthez. Cette opération témoigne d'une forte volonté politique de la municipalité orthézienne à laquelle les élus de la CCLO ont répondu favorablement. Dès le 1er janvier 2015, à la prise de compétence de l’entretien des espaces publics sur l’ex CCCO, les équipes techniques de la communauté de communes ont lancé le projet.

La démarche «zéro-phyto» s’inscrit dans la continuité de la politique environnementale que mène la communauté de communes depuis 2008. Depuis 7 ans, l’entretien des espaces publics est géré dans le respect de la biodiversité : en adoptant des pratiques de gestion raisonnée et en limitant les apports de produits phytosanitaires.

Cette opération est aussi une réponse à la loi Labbé du 6 février 2014 qui prévoit la fin de l’utilisation des pesticides au 31 décembre 2016. Compte tenu de cette réglementation, les élus s’engagent sur un plan de désherbage qui sera élaboré sur la totalité du territoire et pour lequel une ligne de crédit de 30 000 euros a été inscrite pour 2015. Ce plan de désherbage est co-financé par l’Agence de l’eau Adour Garonne.

La municipalité d’Orthez, en concertation avec la CCLO, a délimité une zone pilote sur laquelle vont être testées différentes techniques alternatives aux pesticides. Ce quartier a été choisi car c’est une entrée de ville qui compte une partie de centre-ville et une partie de résidentiel.

L’opération démarrera fin mars pour une durée d’environ 2 ans, soit deux cycles climatologiques. Il s’agit du temps nécessaire pour expérimenter les différentes techniques, juger de leur niveau de productivité (rapport : résultat/temps passé), du coût de l’entretien, et de la facilité d’utilisation du matériel.

Télécharger le dossier de presse "Opération Zéro-phyto"

23.02.2015
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus