Un CLS à l’échelle du Pays Lacq Orthez Béarn des Gaves

Les présidents des intercommunalités de Salies-de-Béarn, Sauveterre-de-Béarn, Navarrenx et Lacq-Orthez se sont réunis le 23 juin pour valider leur souhait commun de lancer un Contrat Local de Santé à l’échelle du Pays Lacq Orthez Béarn des Gaves.

En 2014, Jacques Cassiau-Haurie, Président de la communauté de la CCLO a fait part, à plusieurs reprises, de sa volonté d’engager une réflexion dans le domaine de la santé. Une réunion avait alors été organisée entre l’agence régionale de santé (ARS) d’une part et une délégation de la CCLO d’autre part.

Dans un premier temps, les représentants de l’ARS avaient présenté les principes et modalités d’organisation qui sous-tendent la signature d’un Contrat Local de Santé (CLS). Le CLS a vocation à coordonner les actions de promotion de la santé et de prévention, les politiques de soins et l’accompagnement médico-social pour répondre aux besoins des habitants d’un territoire. Il n’entraine pas la création d’une instance particulière et se traduit par la signature d’un contrat faisant intervenir à minima les collectivités territoriales et l’ARS. Un CLS doit permettre d’établir, à l’échelle d’un territoire, des priorités partagées localement et déclinées dans un plan d’actions couvrant en totalité ou partie les champs de compétences de l’ARS à savoir l’offre de soins (médicale, médico-sociale), la santé publique (volets « prévention » et « promotion »), la santé environnementale et la perte d’autonomie.

L’ARS travaille généralement à l’échelle de « territoires de proximité ». La CCLO se situe sur le territoire « Béarn-Adour », qui comprend également les communautés de communes de Salies-de-Béarn, Sauveterre-de-Béarn et Navarrenx. Les 4 intercommunalités travaillent déjà ensemble dans le cadre d’autres contrats tel le contrat de Pays. Le Président de la CCLO a donc proposé aux intercommunalités d’engager cette démarche à l’échelle du Pays Lacq Orthez Béarn des Gaves. Suite au comité de pilotage du Pays, organisé au mois de mars, elles ont décidé unanimement de s’engager dans un CLS à l’échelle de ce périmètre.

Tout au long de cette démarche, un comité technique réunit les acteurs intervenant directement ou indirectement dans le domaine de la santé (ARS, conseil général, CPAM, hôpital, DDCS…). A l’automne prochain, la 2ème étape du projet consistera à organiser une réunion de lancement de la démarche, organisée par l’ARS et les collectivités concernées. S’en suivront l’organisation d’ateliers thématiques, le montage d’un plan d’actions partagé et la signature du contrat.

25.06.2015
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus