Un dispositif d'alerte performant

Les élus de la CCLO viennent de se doter d’un dispositif d’appel en masse pour le compte des 61 communes. L’équipement couvre à la fois les risques technologiques et naturels.  

En diffusant des messages vocaux et écrits via les téléphones ou les ordinateurs des habitants, cet outil va permettre d’alerter rapidement la population soumise à un risque. Le dispositif sera également un complément aux sirènes qui, à ce jour, constituent le principal mode d’alerte de la population en cas d’accident industriel majeur.

Le risque majeur prédominant sur le bassin de Lacq étant le risque technologique, la responsabilité du déclenchement et de l’alerte de la population incombe aux industriels. C’est pourquoi l’acquisition d’un tel système se fonde également sur un partenariat avec ces derniers afin que les différents exploitants concernés du bassin de Lacq puissent avoir accès à cet outil et déclencher simultanément l’automate et la sirène en fonction du PPI concerné.

21.02.2016
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus