De gauche à droite : Jean-Pierre Dubreuil (Vice-président de la CCLO délégué aux risques technologiques et naturels, enseignement supérieur et Pays), Jean-Jacques Lasserre (Président du conseil départemental 64), Jacques Cassiau-Haurie (Président de la CCLO), Thierry Carrère (conseiller départemental délégué aux solidarités territoriales) et Patrice Laurent (Vice-président de la CCLO délégué à l'animation économique et aux aides aux entreprises).

Le Président de la CCLO, Jacques Cassiau-Haurie et le Président du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques LASSERRE, ont signé vendredi 10 mai 2019 la première convention partenariale de développement entre les deux collectivités. 

Cette convention, d’une durée de 3 ans, met l’accent sur plusieurs points : 

  • Le soutien à la langue occitane, gasconne et béarnaise. L’objectif est ici de favoriser le renouvellement de locuteurs, la valorisation et la mutualisation des ressources et la coopération des acteurs de terrain.
  • L’alimentation bio et locale. « Vivre dans un environnement sain » est un des objectifs que s’est fixée la CCLO dans son projet de territoire et dans son Plan Climat Air Energie Territoire (PCAET) pour favoriser la qualité de vie et le bien-être des habitants, de plus en plus soucieux et sensibles en la matière. Une réflexion nouvelle est souhaitée par la CCLO et le Département pour définir et mettre en œuvre une restauration en produits bios et locaux à destination des crèches.
  • La lecture publique. Le « bien-être des habitants » est l’enjeu principal du projet de territoire de la CCLO. A cet effet il s’agit en matière culturelle de renforcer la capacité offerte aux habitants de se ressourcer, se former et se divertir.
  • Le projet de coopération transfrontalière pour le développement de la filière hydrogène. Il s’agit ici de proposer en Région Nouvelle-Aquitaine une déclinaison régionale, voire transfrontalière, du plan hydrogène national qui a pour objectifs la décarbonisation de l’hydrogène industriel et le développement de la mobilité hydrogène avec notamment le déploiement de flottes territoriales.
  • La valorisation touristique. L’enjeu de l’économie touristique est de valoriser les atouts significatifs du territoire. Elle doit être valorisée par une politique de promotion/communication à une échelle territoriale plus vaste pour une visibilité nationale/internationale.
10.05.2019