La CCLO est en recherche constante de solutions innovantes pour améliorer la qualité des routes du territoire. A ce titre, elle expérimente ce mois de septembre un nouvel équipement : l’enrobeur projeteur.

En effet, la question de la durabilité de son patrimoine routier et a fortiori des réparations à la voirie est plus que jamais posée à l’heure de la transition économique et écologique.  

Le procédé consiste à nettoyer la zone abimée (nid de poule, arrachement, affaissement, reprise de tranchée ou de rive, couronnement de regard) par projection d’air ou d’eau, à réaliser une couche d’accrochage à l’émulsion de bitume, à remplir la déformation de gravillons puis à fermer et à compacter la réparation.
Le résultat est probant : des réparations garanties pour une durée de 5 ans.

04.09.2019