Axe 2 : un aménagement durable

Sur un territoire aussi vaste et diversifié que celui de la CCLO, il est indispensable d’assurer un aménagement et un développement solidaire du territoire. Le projet de territoire doit s’employer à structurer un maillage territorial fonctionnel et rationnel, autour des deux villes centres que sont Orthez et Mourenx, des bourgs centres et des villages. Le tout en valorisant la diversité des espaces et des paysages qui font l’attractivité du territoire.

Programme 4 : se déplacer autrement

En 2030, la CCLO dispose d’un réseau de voiries régulièrement entretenu pour faciliter la mobilité des automobiles et des camions. Elle propose aussi des services de proximité qui limitent les besoins de mobilité et une offre de transports diversifiée pour diminuer l’impact carbone du territoire. La CCLO a par ailleurs une action exemplaire au niveau des déplacements de ses services.

En matière de déplacements, l’enjeu global est de combiner la mobilité des personnes et des biens avec l’enjeu de l’efficacité énergétique et de la raréfaction des ressources fossiles.

Sur un territoire comme celui de la CCLO, la mobilité automobile étant indispensable, la collectivité doit continuer son action pour maintenir un réseau de voiries hiérarchisé et régulièrement entretenu à travers une planification pluriannuelle des investissements.

Il est aussi important de promouvoir une offre de transport diversifiée, y compris en mode doux et avec des énergies alternatives (promotion du covoiturage, déploiement de bornes électriques). De ce point de vue, la CCLO doit montrer l’exemple en développant la mobilité électrique ou à gaz pour ses propres véhicules.

Le maintien du transport à la demande est proposé en poursuivant l’adaptation du service aux usages suite à l’évaluation permanente de l’utilisation du service.

En matière de transports collectifs, il est important de travailler avec la Région pour la mise en place d’un cadencement ferroviaire entre Orthez et Pau.

Enfin, il faut travailler toutes les solutions pour limiter les besoins de mobilité (cf. programme 5 - services de proximité).

 

 

Programme 5 : des services de proximité accessibles à tous

En 2030, la CCLO offre à tous les habitants du territoire un accès facile aux services et aux équipements.

L’attractivité du territoire passe par la possibilité pour tous les habitants, quelle que soit leur localisation, d’avoir accès à des services de proximité. C’est aussi un enjeu de solidarité que de permettre aux habitants des villages les plus éloignés d’accéder, sans trop se déplacer, à un ensemble de services de base.

Pour atteindre cet objectif, la CCLO doit définir un schéma d’aménagement commercial qui inclut l’aide au dernier commerce dans les communes. De plus, il est important de poursuivre une animation commerciale adaptée à chaque territoire.

La mutualisation des équipements sportifs au niveau du territoire est aussi très souhaitable. Elle doit s’accompagner de la création de lieux de vie autour de ces équipements en travaillant avec le milieu associatif.

Il faut veiller à l’adaptation des services d’accueil pour la petite enfance aux besoins des familles, tant au niveau de l’accueil collectif que du soutien aux relais d’assistants maternels.

Enfin, une partie non négligeable des services arrivant aujourd’hui de manière dématérialisée grâce au numérique, il est indispensable de donner un accès au haut débit, voire au très haut débit, à tous les habitants du territoire sans oublier une couverture complète en matière de téléphonie mobile.

 

 

Programme 6 : un accès à des services de santé performants pour tous

En 2030, la CCLO dispose d’un réseau performant de services de santé autour du pôle de santé de territoire localisé à Orthez et d’un réseau de maisons de santé et d’acteurs de la santé couvrant tout le territoire.

En matière de santé, les habitants de notre territoire sont en demande d’accès équitable et pertinent aux soins et aux prises en charges médico-sociales.

Si la santé relève de la compétence de l’Etat, la communauté entend jouer un rôle de facilitateur pour favoriser la prise en compte des problématiques relevées en ce domaine sur notre territoire et ce pour que soient mieux identifiées et soutenues les actions visant à lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé qui peuvent exister.

La réponse aux besoins des habitants passe par une meilleure coordination des actions de promotion de la santé et de prévention et par des politiques publiques de soin et d’accompagnement.

A ce titre, il s’agit plus particulièrement de favoriser :

  • la prévention et la promotion de la santé,
  • la coopération entre acteurs de la santé,
  • le développement de services d’aide au maintien à domicile pour les personnes âgées, en lien également avec les EPAHD,
  • le maintien d’un tissu médical adapté aux besoins des habitants, autour du pôle de santé de territoire localisé à Orthez.
partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus