Les dispositifs

La CCLO dispose de compétences propres (existantes et à venir suite à l'application de la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe)) qui lui donnent des leviers d'action pour mener l'ensemble de ces programmes. Mais de nombreuses actions dépendent aussi pour tout ou partie d’autres acteurs du territoire.

Le projet de territoire est donc à la fois une affirmation de la volonté des élus, un guide pour l’action des services au quotidien, mais aussi un outil pour dialoguer avec les autres acteurs du territoire, pour co-construire des projets permettant d’atteindre l’objectif de « bien vivre sur le territoire ».

En dehors de son action propre, la CCLO doit faciliter et catalyser les initiatives de tous les acteurs du territoire, en constituant un levier auprès des communes et des acteurs du territoire, en produisant des références, en repérant des bonnes pratiques, en fédérant des initiatives.

C’est ainsi que la CCLO permettra de faire plus dans une économie de moyens contraints et de démultiplier les projets pour un impact renforcé au service du territoire.

Cette co-construction est déjà inscrite dans plusieurs outils définis par le législateur et qui devront être mis en oeuvre par la CCLO dans le cadre de ses compétences (certains le sont déjà), ou en collaboration avec d’autres structures.

Ces outils sont les suivants :

  • Programme Local de l’Habitat (PLH),
  • CONTRAT LOCAL DE SANTÉ (CLS),
  • Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET),
  • Schéma de Développement Commercial,
  • Programme LEADER,
  • Programme pluriannuel d’investissement (PPI),
  • Pacte financier et fiscal entre la communauté et ses communes membres,
  • Schéma de mutualsation des services,
  • Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi), si adopté,
  • etc.

C’est à travers ces outils que se déploieront les actions concrètes qui permettront de donner corps à ce projet de territoire et de tendre vers la vision qu’il porte pour la CCLO en 2030.

Ces actions doivent se réaliser avec un souci permanent de l’efficacité des politiques publiques et avec une bonne articulation entre la CCLO, les communes et l’ensemble des autres partenaires.

Une gestion budgétaire rigoureuse est aussi nécessaire, en développant une politique d’achats responsables et des ressources réinjectées dans le tissu économique local pour les études et travaux autant que faire se peut.

partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus