Pourquoi un projet de territoire ?

" C'est un projet de développement qui a pour but de tracer les grandes lignes, les grandes orientations de l'avenir de notre communauté, avec pour ambition politique de permettre à tous, habitants, entreprises, institutions, de bien vivre sur notre territoire. " Yves Salanave-Péhé, Vice-président, délégué aux affaires financières et au budget.

 

 

Les aires urbaines : l'influence des zones d'emplois

Par la diversité de ses territoires, notre communauté forme un ensemble singulier : villes, villages, pôle chimique, tissu artisanal et commercial, complexe industriel et activité tertiaire, plaines agricoles et coteaux boisés. Cette diversité engendre des besoins variés ainsi que de grandes attentes des habitants de la communauté de communes.

Des besoins et des attentes qui s’expriment dans un contexte économique difficile et auxquels nous nous devons de répondre dans la mesure de nos moyens financiers. A cette étape de l’histoire de notre intercommunalité, il est donc devenu nécessaire de faire un état des lieux de l’existant. Cette mise en perspective nous a permis d’identifier objectivement les forces et les faiblesses de ce territoire. Elle a aussi nourri notre réflexion quant au projet communautaire que nous voulons construire. C’est dans cette perspective et pour relever les défis qui nous attendent que nous avons élaboré ce projet de développement où tous trouveront leur place : les villages, les bourgs centres ou les villes, les jeunes et les retraités, l’agriculture et l’industrie, etc.

Ce projet de territoire, respectueux des différences et soucieux de notre communauté de vie, c’est l’ambition de permettre à tous de bien vivre sur le territoire :

  • Aux habitants de la communauté de communes de Lacq-Orthez de bénéficier de la meilleure qualité de vie possible en conjuguant les atouts des villes, des villages, de l’espace rural, d’un tissu industriel et agricole dynamique et d’un environnement de qualité.
  • À chacun de pouvoir se loger, se déplacer, se former, se divertir, dans un cadre de vie moderne, accueillant et de qualité.
  • Aux jeunes qui représentent l’avenir du territoire de pouvoir étudier, s’épanouir, travailler et vivre sur le territoire.
  • À nos aînés de vivre durablement près de leurs proches, en disposant des meilleurs accompagnements et d’une offre de soin de qualité.
  • À nos entreprises garantes de notre prospérité de pouvoir se développer pour créer de la richesse, de l’emploi et apporter des services à l’ensemble de nos concitoyens.
  • Aux habitants extérieurs à venir s’installer et vivre sur notre territoire dans les meilleures conditions.

Ce document est né de la volonté partagée des maires et des élus de fonder une communauté de projets ouverte sur son environnement, tournée vers l’avenir et désireuse d’apporter une prospérité sociale, économique et environnementale au territoire.

Une première phase a porté sur l’élaboration d’un diagnostic et la réalisation d’une enquête auprès de la population. L’ensemble de ces travaux préliminaires ont été présentés le 7 mars 2016 et vous les retrouvez au début du document. Ce même jour ont été débattus les axes à retenir pour le projet de territoire. Sur la base de ces axes, un travail collectif a été réalisé par les élus lors des réunions de commission des mois d’avril et de mai 2016. Une consultation des élus des conseils municipaux a été réalisée au début du mois de juin.

L’ensemble de ces contributions a permis d’établir ce document présenté lors du conseil communautaire du 26 septembre 2016.

L’ambition politique des élus communautaires est de consolider un espace attractif au centre du département des Pyrénées-Atlantiques, économiquement fort et bien desservi, empreint d’une réalité historique et culturelle, tourné vers l’avenir et bénéfique aux populations. Leur souhait est de mutualiser les moyens pour augmenter la résistance de l’ensemble constitué, ceci dans un contexte d’augmentation de la taille des intercommunalités et de renforcement du poids des agglomérations. La volonté politique est aussi de créer de nouvelles solidarités, d’offrir plus de services publics de qualité et d’instaurer une solidarité territoriale entre les communes.

Au-delà d’un document, ce projet doit être vivant, s’adapter à la réalité, aux évènements imprévisibles, être décliné en cohérence avec les opportunités qui se présenteront.

Jacques CASSIAU-HAURIE
Président de la CCLO

partager sur facebook partager sur twitter envoyer à un ami Imprimer Plus