Tout en valorisant des terrains délaissés par des industriels, la communauté renforce son action en faveur des énergies renouvelables. Elle investit pour l’avenir dans le domaine de la chimie, notamment en construisant deux laboratoires de 1 500 m2 consacrés à la recherche sur les nouveaux matériaux. Elle soutient également les travaux de recherche sur le stockage et la conversion d’énergie.   

En février dernier, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a donné un avis favorable à la société TOTAL SOLAR pour implanter une ferme photovoltaïque de 17 MWatt sur 25 hectares au Nord des terrains de Rio Tinto, sur les communes de Pardies et Noguères.

La CCLO aquiert 162 hectares de friches industrielles

La maîtrise du foncier et de l’immobilier d’entreprise, pour laquelle la CCLO est compétente, passe entre autre par un contrôle des terrains industriels, délaissés par leurs propriétaires. Afin de favoriser une juste répartition des terrains dévolus à l’industrialisation et des terrains impropres à l’industrie, pouvant notamment accueillir du photovoltaïque, les élus ont fait l’acquisition de deux friches industrielles.

Depuis le 28 décembre 2017, la CCLO est propriétaire des 90 hectares de terrains de Rio Tinto - sur les communes de Pardies, Noguères et Mourenx - qu’elle a acquis pour la somme de 1 euro. D’ici le  le 31 mars 2018, la CCLO sera également propriétaire des 72 hectares de terrains de Celanese, avec les bâtiments administratifs, pour la somme de 600 000 €.

Ces acquisitions témoignent d’une volonté politique qui va permettre à la collectivité de maîtriser l’usage de ces terrains :

  • soit en les proposant à des sociétés de production d’énergie afin d’implanter, dans  les parties grevées de servitudes ou inconstructibles, des fermes photovoltaïques au sol,
  • soit de rechercher de nouvelles activités industrielles pour les parties constructibles.

Fermes solaires de 49 MWATT

Suite à l’avis favorable émis par la CRE, deux nouveaux permis de construire seront déposés d’ici la fin de l’année pour poursuivre ce programme de développement d’énergies renouvelables conformément à loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

Total Solar prévoit sur ces deux friches industrielles, la construction de fermes photovoltaïques au sol pour une puissance de 49 MWatt : 17 Mwatt sur les terrains de Rio Tinto Sud, 17 Mwatt sur les terrains de Rio Tinto Nord, 15 Mwatt sur les terrains de Celanese Nord. Les travaux s’effectueront en 3 tranches avec un démarrage du chantier à la fin de l’année 2018 pour une mise en fonctionnement en décembre 2019. Cette première tranche durera 10 mois et emploiera entre 40 et 100 personnes par jour.
Le montant de l’investissement de cette première tranche s’élèvera à environ 17 millions d’euros.

Loyers et redevances pour la CCLO  

Par ailleurs, la société va construire deux fermes photovoltaïques de 5 Mwatt chacune à Monein et à Carresse, sur deux anciens sites de Total.
Les revenus attendus pour la collectivité sont évalués à environ 565 000€ par an à partir de 2022 et pour une durée de 30 ans. Ces sommes abonderont chaque année le budget de la CCLO et seront un levier important pour accroitre ses capacités d’action économique.

Bâtiments Celanese et terrains à industrialiser

La CCLO étudie avec Chemparc la possibilité d’optimiser et de mutualiser les utilités nécessaires au fonctionnement des sites industriels voisins et à la ré-industrialisation des 70 hectares de terrains sur la partie Mourenxoise de Rio Tinto et le sud des parcelles de Celanese. A partir de cet été, les anciens locaux administratifs de Celanese seront loués en crédit-bail aux Laboratoires des Pyrénées. Ils y implanteront leurs services administratifs ainsi que de nouvelles activités d’analyses qui permettront de redynamiser ce site. La création d’une vingtaine d’emplois est prévue dans les deux prochaines années.

Quant aux terrains au sud de Rio Tinto, ils vont être entièrement restructurés, clôturés et ensemencés en prairie naturelle et fleurie afin de valoriser le paysage industriel.

22.03.2018