Voeux aux forces vives du territoire de la CCLO

C’est un message d’optimisme que le Président Cassiau-Haurie a souhaité porter, le 8 janvier dernier, à l’occasion de la cérémonie des vœux aux forces vives du territoire.

Devant une assemblée d’élus, de membres d’associations, de syndicats, de chefs d’entreprises et de corps constitués, le Président de la CCLO a souligné la bonne santé économique de la communauté de communes en égrenant les projets de 2019, « année de reconquête et d’installation de nouvelles activités, en particulier dans le domaine de l’énergie décarbonée, le photovoltaïque, la méthanisation, la production de vapeur, etc. C’est un changement d’ère, tout en maintenant les productions soufrées ainsi que notre fleuron : les fibres de carbone. »

Un dynamisme économique qui témoigne également de l’attractivité de ce territoire « car il est notoire de constater que les décideurs économiques, les porteurs de projets, viennent vers nous et le GIP CHEMPARC. Nous sommes cet acteur, ce facilitateur que nous n’avons jamais cessé d’être. Notre connaissance, notre proximité avec notre territoire font que nous sommes incontournables. »

L’attrait pour la communauté de communes de Lacq-Orthez se révèle également dans les chiffres récents de la démographie. «D’une manière générale la population se maintient, à en faire pâlir ceux qui voudraient que ça n’aille pas et dire que telle ou telle commune a perdu 5 ou 10 habitants, voire 30 ou 40… Mais, globalement, ils sont toujours présents sur notre communauté de 53 388 habitants. Le solde est positif, il convient néanmoins de conforter ces chiffres voire de les augmenter, notamment par l’action du Plan Local de l’Habitat que nous allons accentuer. » Avant d’inviter chacune et chacun au buffet qui a suivi, Jacques Cassiau-Haurie a conclu « 2019 se présente sous des augures encourageants pour peu que nous soyons convergents, unis. C’est ce qu’il ressort des revendications actuelles : un besoin de considérer l’homme, de ne laisser personne au bord de la route. L’effort doit être commun. Je crois pouvoir dire qu’ici, c’est le cas. Vous en êtes la représentation.

Citoyens, associations, industriels, artisans, commerçants, syndicalistes, élus, pouvoirs publics, bonne année à tous ! »

11.01.2019