Pour faire face aux problématiques de turbidité et de prolifération de cyanobactéries, la communauté de communes de Lacq-Orthez entame toute une série de travaux afin d’améliorer la qualité de l’eau du lac d’Orthez-Biron à compter du mois d’octobre 2016. L’objectif est de conserver le classement « excellente qualité des eaux de baignade » et préserver les activités nautiques.

Une première étape a consisté, du 3 au 7 octobre, à procéder à une bioépuration de l’eau par l’épandage d’un mélange de craie cocolithique - appelée aussi carbonate de calcium naturel - et de bactéries aérobies. Cette opération doit permettre une dégradation des vases organiques en suspension et une amélioration de la transparence.

La vidange du lac a débuté à partir de lundi 17 octobre pour 4 semaines. La vidange va permettre d’oxygéner le milieu en renouvelant l’eau du lac qui n’a pas été vidangée depuis 10 ans. Un suivi qualitatif et quantitatif des eaux rejetées dans le gave va être fait en continu.

Les poissons vont être pêchés et triés. Ils seront introduits dans le gave, à l’exception des nuisibles. La vidange va permettre de diminuer la pression des très nombreux poissons présents dans le lac dont les poissons zooplanctivores ou bentiques qui fouillent le fond du lac, soulèvent la vase et sont pour partie responsables de la turbidité de l’eau.

15.10.2016