Le risque industriel majeur est un événement accidentel, se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates graves pour le personnel, les populations avoisinantes, les biens ou l’environnement.

Le risque industriel peut se manifester sous trois formes :

  • L’incendie,
  • L’explosion,
  • La dispersion dans l’eau, l’air ou le sol, de substances pouvant être toxiques.

En 1982, la Directive Européenne Seveso a été publiée. Elle impose une politique commune de prévention des risques industriels majeurs aux Etats membres de la Communauté Européenne. En droit français, l’exploitation d’installations industrielles pouvant présenter des risques est régie par la loi du 19 juillet 1976 relative aux Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE).

Ces réglementations imposent aux industriels et aux autorités de prendre des dispositions afin de prévenir les risques et planifier l’organisation des secours en cas d’accident. Elles prévoient notamment la rédaction des documents suivants :

  • Le Plan d’Opération Interne (POI) : ce plan est élaboré par l’industriel. Il définit les moyens internes en cas d’incident ne dépassant pas les limites de l’entreprise.
  • Le Plan Particulier d’Intervention (PPI) : élaboré par les services de la Préfecture, ce plan décrit l’organisation des secours lors d’accidents graves susceptibles de dépasser les limites de l’entreprise.
  • Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) : établi par le Maire, ce plan recense les risques et les enjeux à l’échelle communale et définit l’organisation pour assurer l'alerte, l'information, la protection et le soutien de la population.
  • Le Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) : ce plan est établi par le Préfet sur les territoires accueillant des sites industriels à risques. Il combine réduction des risques à la source et réglementation de l’urbanisation.

21 établissements soumis à la réglementation SEVESO

De nombreux sites industriels à risque sont recensés dans le département. Parmi ces entreprises, 21 établissements sont soumis à la réglementation SEVESO*dont 20 sont concentrés sur le bassin de Lacq – 15 entreprises sont classées Seveso Seuil Haut et 5 entreprises sont classées SEVESO Seuil Bas.

 

Entreprise

Commune

Classement SEVESO

Abengoa Bioenergy France

ARANCE

Seuil AS

ARKEMA  France SA

LACQ

Seuil AS

SOBEGAL - Lacq

LACQ

Seuil AS

TORAY CARBON FIBERS EUROPE SA

LACQ

Seuil AS

TRIADIS SERVICES SAS

LACQ

Seuil AS

ARKEMA France CSP Fournisseurs

MONT

Seuil AS

ARKEMA - Site de Mourenx

MOURENX

Seuil AS

CEREXAGRI SA

MOURENX

Seuil AS

CHIMEX SA

MOURENX

Seuil AS

FINORGA SAS

MOURENX

Seuil AS

LUBRIZOL FRANCE SAS

MOURENX

Seuil AS

SOCIETE BEARNAISE DE SYNTHESE SA (SBS)

MOURENX

Seuil AS

ARYSTA LIFESCIENCE

NOGUERES

Seuil AS

AIR LIQUIDE FRANCE INDUSTRIES

PARDIES

Seuil AS

YARA France SAS

PARDIES

Seuil AS

SOBEGI SAS

LACQ

Seuil Bas

PERGUILHEM

LACQ

Seuil Bas

ROLKEM

MOURENX

Seuil Bas

SPEICHIM PROCESSING

MOURENX

Seuil Bas

GACHES Chimie

MOURENX

Seuil Bas

Le département des Pyrénées-Atlantiques n’a pas connu à ce jour d’accident industriel majeur.

Par contre, en France, un accident majeur a marqué les esprits.

Le 21 septembre 2001, l’usine AZF de Toulouse est détruite par l’explosion d’un stock de nitrate d’ammonium, entraînant la mort de 30 personnes, faisant 2500 blessés et de lourds dégâts matériels.

Quels sont les bons gestes à adopter en cas d'alerte Seveso ? Consultez le document ci-dessous.   

Ecoutez les alertes

Si vous entendez cette sirène (son montant et descendant) 3 fois 1 min 41s séparées par un court silence, confinez-vous.

Attendez ensuite les consignes des autorités ou la sirène de fin d'alerte pour sortir.