Les journées du Jeu vidéo : 23, 25 et 26 septembre

Le Festival du jeu vidéo se transforme cette année en Journées du Jeu vidéo avec un programme toujours aussi axé sur « jouer ensemble ». Ces animations gratuites sont accessibles uniquement sur réservation, à partir de 8 ans.

À la Cyber et au Cybercentre, vous pourrez ainsi vous défier lors de courses de kart farfelues, collaborer lors de jeux sur tablette ou encore vous remémorer les jeux mythiques grâce aux bornes d’arcades de rétrogaming.

Retrouvez le programme complet ci-dessous et réservez vos places directement par téléphone au 05.59.80.58.84

Programme Journées du jeu vidéo

Les ateliers et animations du mois de septembre 2020

La rentrée du Réseau Cyber-base Lacq-Orthez

Pour cette rentrée de septembre, le Réseau Cyberbase Lacq-orthez reprend ses horaires classiques et vous proposera très bientôt des ateliers adaptés au contexte sanitaire actuel.

Les horaires à compter du lundi 31 août

A compter du lundi 31 août, le réseau Cyber-base Lacq-Orthez vous accueillera en consultation libre aux horaires indiqués ici : Horaires d’ouverture de La Cyber et du CyberCentre
Les règles de prévention sanitaire en cours restent similaires (limitation du nombre de personnes, port du masque obligatoire, désinfection des équipements..)

Dans le cas où vous souhaiteriez un accompagnement individualisé, il sera toujours nécessaire de réserver à l’avance un créneau horaire par téléphone auprès d’un animateur pour une durée de 30 minutes. Ceux-ci vous seront proposés en fonction de la disponibilité des animateurs.
N’hésitez pas à rechercher sur ce blog (fonction recherche en haut à gauche) et notamment dans la partie Tutoriels , si une réponse à votre question vous est déjà proposée.

Reprise des ateliers et animations

Nous vous proposons déjà de participer à deux animations au cours du mois de septembre :

  • Les journées du patrimoine d’Orthez avec nos partenaires : Plus d’informations prochainement.
  • Les journées du jeu vidéo dont le programme est à consulter ci-contre.

Dès la semaine prochaine, l’équipe d’animation vous proposera aussi un programme d’atelier qui débutera le 15 septembre.

Le mot du vendredi n°13 : Phishing (hameçonnage)

Le phishing (hameçonnage en français) est un terme numérique que vous avez sans doute déjà entendu sans savoir réellement à quoi il correspond. Pourtant, si vous possédez une boite mail, une adresse de messagerie, vous avez probablement déjà été destinataire de ce type d’actions.

Qu'est ce que le phishing ?

Le phishing, traduit parfois en « hameçonnage », est une technique frauduleuse utilisée par les pirates informatiques pour récupérer des informations personnelles (généralement bancaires) en se faisant passer pour un tiers de confiance (banque, organismes sociaux, organismes d’état,…).

Concrètement, vous recevez un e-mail qui semble provenir de votre banque, de votre assurance, de la CAF, de la Poste,… et l’expéditeur vous invite à cliquer sur un lien pour mettre à jour vos informations, payer une facture, consulter ses messages.

En cliquant, vous êtes alors redirigé vers un site web imitant un site officiel mais créé par les fraudeurs pour récupérer vos identifiants et mots de passe, vos coordonnées bancaires, vos codes de carte bancaire ou d’autres données personnelles sensibles.

Comment reconnaître une action de phishing ?

Pour reconnaître un mail de phishing d’un mail officiel, il est nécessaire de regarder précisément certaines informations contenues dans cet e-mail sachant que les pirates imitent désormais à la perfection les logos ou encore le ton et le vocabulaire des organismes piratés.

1/ Analysez le contenu de l’e-mail :
Si vous relevez des fautes d’orthographe, des tournures de phrases inadéquates, l’utilisation du tutoiement,..il s’agit d’un e-mail de phishing.

2/ Vérifier l’expéditeur de l’e-mail :
La deuxième astuce consiste à regarder l’adresse mail de l’expéditeur. Vous verrez alors :

  • soit qu’elle est totalement fantaisiste ou mensongère : blrebal@gmail.com, yves642386@badpeople.ch
  • soit qu’elle reprend le nom de l’organisme dans le nom et non dans l’extension : edf@gmail.com, contact-caf@outlook.fr, serviceclient.creditagricole@laposte.net,….

3/ Identifier le site vers lequel le lien vous dirigera
En positionnant votre souris sans cliquer sur le lien contenu dans l’e-mail, une bulle apparaîtra. Celle-ci contient l’adresse du site internet vers lequel vous serez dirigé. Vous pouvez alors vérifier s’il s’agit d’un site que vous connaissez.

Que faire ?

Si vous repérez un e-mail correspondant à une action de phishing, vous pouvez suivre les conseils suivants :

  • ne pas y répondre ni cliquer sur le lien. Une banque ou un organisme ne vous demandera jamais d’envoyer vos informations bancaires ou personnelles par mail. Dans le doute, contactez votre correspondant habituel par téléphone.
  • placer le mail dans le dossier courrier indésirable/spam. Ainsi, si l’expéditeur utilise la même adresse mail, son e-mail sera classé dans le dossier indésirable et n’arrivera pas dans votre boite de réception
  • signaler le site de destination du lien contenu dans l’e-mail comme site de phishing. Pour cela, utilisez le site : Phishing Initiative

Astuce pour limiter le phishing : une deuxième boite mail.

Si vous recevez des e-mails de phishing, il est fort probable que les pirates aient récupéré votre adresse mail dans la base de données d’un site « piraté ». Aussi, pour éviter cela, nous vous conseillons d’avoir deux adresses de messagerie aux fonctions distinctes :

  • la première destinée uniquement à vos relations proches et à des organismes garantissant la sécurité de vos données personnelles (banque, organismes d’état, organismes sociaux,…)
  • la deuxième utilisée pour vos inscriptions sur des sites internet marchands, des forums,  pour le recueil de votre adresse mail par des commerces, pour l’accès à un wifi-public,….

Le mot du vendredi n°12 : Système d’exploitation

Concernant votre ordinateur ou smartphone, on vous a peut être déjà demandé : tu utilises quel OS ? Ça fonctionne sous quel système d’exploitation ? Marshamallow ou Kit-Kat ? Ubuntu ou W7 ?

Si quelques-uns de ces termes vous sont étrangers, sachez qu’on vous a parlé de système d’exploitation et que cet article est fait pour vous.

Qu'est ce qu'un système d'exploitation ?

Un système d’exploitation, abrégé parfois en SE, mais très souvent OS (Operating System en anglais) représente l’ensemble des programmes qui pilotent les différents composants (disque dur, écran, processeur, mémoire etc…) d’un appareil numérique et lui permet donc de fonctionner.

Chargé en premier lors du démarrage de l’appareil, il permet de faire fonctionner tous les éléments physiques de l’appareil (souris, clavier, carte son, carte graphique, etc…) et les programmes (navigateur, traitement de texte…).

Quels sont les principaux système d'exploitation ?

On retrouve un système d’exploitation pré-installé sur quasiment tous les types d’appareil numériques vendus au grand public (ordinateur personnel, tablette, smartphone,…).

Les plus connus sont les suivants :

  • Pour les ordinateurs :
    • Windows, proposé par Microsoft et installé sur diverses marques de PC
    • Mac OS proposé par Apple sur ses propres appareils
    • Linux, système d’exploitation libre pouvant être installé sur n’importe quel PC
  • Pour les smartphones/tablettes :
    • Android, système basé sur Linux mais développé Google. Il est utilisé sur 80 % des smartphones.
    • IOS, système d’exploitation d’Apple présent sur les Iphones.
    • Windows 10 Mobile, proposé par Microsoft sur les smartphones Nokia, très peu utilisé.

Pour en savoir plus sur chaque système d’exploitation, cliquez sur le logo ci-contre.

Windows
Linux
Android
IOS

Quelles différences entre Windows 10 et Windows 7, Linux Mint et Ubuntu ou Androit Kit-Kat et Oreo ?

Lorsque un mot ou un numéro suit le nom de votre système d’exploitation, il s’agit de la version de votre système ; un peu comme une marque de voiture commercialise un modèle, puis la version 2 etc…

Chaque système évolue au fil des ans avec :

  • des modifications simples ou de sécurité : les mises à jour.
  • des modifications majeures (présentation, fonctionnalités, …) : les nouvelles versions.

Dois-je absolument avoir la dernière version de mon système d’exploitation ?

Vous n’êtes en aucun cas obligé d’avoir la dernière version de votre système d’exploitation. Une multitude d’ordinateur sont encore équipés de Windows 8 alors que les ordinateurs récents comportent Windows 10.

Toutefois, certains nouveaux programmes ou applications développés pour la dernière version ne pourraient pas fonctionner avec une version antérieure et certains périphériques (imprimantes notamment) pourraient ne plus être compatibles.
De plus, les sociétés propriétaires des systèmes (Microsoft, Apple,…) arrêteront, un jour, de réaliser les mises à jour et cela induira alors des risques en terme de sécurité de vos équipements.

Exemple : Windows 7, commercialisé à partir de 2009, a continué d’être mis à jour jusqu’en 2020 alors que Windows 8 a été commercialisé dès 2012 et Windows 10 en 2015

Pour savoir comment afficher la version de votre système d’exploitation, cliquez ci-dessous !

Linux : le système qui prolonge la vie de vos PC !!!

Linux est un système très léger, libre et gratuit, qui comporte de nombreuses versions. En effet,  le fait que son code (sa recette) soit ouvert à tous, permet à de nombreux personnes de développer différentes « branches » pour s’adapter à certains besoins.

Ainsi, certaines versions de Linux sont spécialisées pour des publics ou des équipements spéciaux. Linux Mint, parmi d’autres, est ainsi adapté pour les « vieux » ordinateurs dont le système d’exploitation de windows ne serait plus mis à jour.

En remplaçant Windows par Linux Mint, vous pourrez faire durer votre ordinateur jusqu’à plus de 10 ans en ayant la même fluidité sur les tâches quotidiennes (messagerie, internet, bureautique, lecture de vidéo, retouche photo,….).

N’hésitez pas à consulter notre précédent article sur le sujet, ou à nous demander conseil !

« En moyenne,

il faut mobiliser de 50 à 350 fois leur poids en matières pour produire des appareils électriques à forte composante électronique, soit par exemple 800 kg pour un ordinateur portable » avec la présence de matériaux rares.
(Source Wikipédia)

Passer ses anciens équipements
sous Linux est
un vrai geste éco-citoyen.