La communauté de communes de Lacq-Orthez s’est engagée à soutenir le développement économique sur son territoire et la création d’emplois en aidant notamment les TPE et PME commerciales et artisanales qui ont un projet d’investissement et qui souhaitent moderniser ou repositionner leurs activités.

L’objectif est de maintenir un tissu commercial et artisanal moderne, compétitif et adapté aux besoins des consommateurs.

Ce dispositif de soutien financier prend le relais de l’Opération Collective de Modernisation de l’artisanat et du commerce (OCM) qui a été effectif entre 2011 et 2019.

Pour qui ?

  • Les entreprises commerciales et artisanales en création, développement ou transmission, de moins de 750 000 € de chiffre d’affaires/an, situées sur l’une des 61 communes de la CCLO.

Sont exclus :

  • Les entreprises paramédicales (pharmacie, opticiens…) ; les professions libérales ; les agences immobilières, bancaires, d’assurances ; les entreprises de transport, ambulances, taxis ; les prestations de services aux entreprises, bureaux d’études, conseil ; les commerces d’objets anciens ou d’occasion, dépôts-ventes ; les commerces saisonniers ; les hôtels.

Pour quoi ?

  • Les travaux de réfection des façades commerciales : enseigne, ravalement façade, éclairage…
  • Les équipements destinés à assurer la sécurité des entreprises.
  • Les aménagements destinés à faciliter l’accessibilité aux personnes handicapées et à mobilité réduite : changement menuiserie, adaptation seuil ou rampe, sanitaires, comptoirs, etc.
  • La modernisation intérieure du commerce avec vitrine : peinture, carrelage, mobilier, mise aux normes… 
  • La modernisation de l’outil de production, du matériel professionnel.
  • Pour les entreprises non sédentaires : les acquisitions d’équipements professionnels directement rattachables à l’exercice de l’activité

Sont exclus :

  • Les dépenses de construction et d’extension des locaux, ainsi que les acquisitions de terrains, de locaux et de fonds commerciaux ou artisanaux.
  • Les aménagements de locaux professionnels dans les locaux privés du responsable de l’entreprise.
  • L’acquisition de véhicules (VL, camion, tracteurs), de matériel informatique, de logiciels de gestion et de bureautique, de consommables, et les acquisitions par crédit-bail.
  • Les travaux non-réalisés par des artisans et qui ne génèrent pas de devis ni facture.

Quels montants d’aide ?

  • De 15 à 30% d’aide sur un montant d’investissement compris entre 3 000 et 30 000 € HT. (Pour les entreprises non sédentaires, 15% d’aide sur une dépense de 2 000 à 30 000 € HT).

Comment procéder ?

  • Pour toute demande d’aide et renseignements sur le dispositif, contactez le service commerce de la CCLO (Rond-point des Chênes, BP 73, 64150 Mourenx – 05-59-60-84-28 – commercecc-lacqorthez.fr).

Attention : contactez le service en amont du montage du projet. Tout investissement réalisé avant d’effectuer la demande ne sera pas éligible.

  • Consultez le règlement complet pour connaître les modalités précises ainsi que toutes les pièces à fournir pour solliciter une demande. Les dossiers sont étudiés par le comité par ordre chronologique de réception, et dans la limite des crédits disponibles.