Confié par la communauté de communes de Lacq-Orthez (CCLO) à la Compagnie Funéraire du Béarn (CFB) sous forme de concession, le crématorium Lacq-Orthez est ouvert depuis le 2 septembre 2019, sur la zone Eurolacq 2 à Labastide- Monréjeau.

Ce bâtiment de 581 m² alliant esthétisme et performances énergétiques, a été conçu pour offrir un service hautement qualitatif aux familles. Prolongé par un jardin du souvenir sur un terrain paysager de 5189 m², l’établissement, habilité par les services préfectoraux, répond à une forte demande de la population.

Troisième équipement du genre dans les Pyrénées-Atlantiques, il couvre un large bassin de vie d’environ 150 500 habitants et 243 communes, allant du Béarn au Pays-Basque intérieur, jusqu’au sud des Landes.

Le crématorium s’adresse à toutes les familles, de toute confession ou philosophie de vie.

Un service d’envergure en réponse aux besoins

La crémation, une pratique en constante progression  

Quasiment inconnue des Français il y a 35 ans, la crémation représentait un quart des modes de sépulture en 2005, puis un tiers en 2017. A l’horizon 2030, la France devrait compter autant d’inhumations que de crémations, au regard des contrats de prévoyance obsèques signés à ce jour.

Un déficit d’équipement de proximité sur le territoire

Jusqu’alors, seuls deux crématoriums équipaient le département, à Pau et à Bayonne. Leurs fortes activités généraient des problèmes croissants de disponibilité et d’attente pour obtenir une crémation, pouvant aller de 5 à 8 jours.

Une implantation stratégique au coeur d’un bassin de vie important

Situé entre Pau et Bayonne, le crématorium Lacq-Orthez vient compléter cette offre de services. Sa zone d’influence couvre un vaste bassin d’environ 150 500 habitants et 243 communes :

  • Une zone centrale de 95 043 habitants et 145 communes, dans un rayon de 22 km
  • 4 communautés de communes en périphérie de cette zone centrale

           > Piémont Oloronais (25 063 habitants et 24 communes)

           > Soule – Xiberoa (13 131 habitants et 36 communes)

           > Amikurze (9 818 habitants et 27 communes)

           > Salies-de-Béarn (7 514 habitants et 11 communes).

Implanté sur la zone Eurolacq 2 de la CCLO, à Labastide-Monréjeau, le site bénéficie d’une très bonne desserte par des axes routiers structurants. Son accès direct par la sortie d’autoroute d’Artix permettra de ne pas impacter le trafic local lors des cérémonies d’obsèques.

Le terrain, propriété de la CCLO, présentait également l’avantage d’être déjà viabilisé et équipé de tous les réseaux enterrés.

Un équipement communautaire de la CCLO

Une compétence des communes et intercommunalités

La création d’un crématorium relève de la compétence exclusive des communes et intercommunalités. Compétente en la matière depuis 2007, la CCLO a donc lancé ce projet sur son territoire, après enquête publique et autorisation préalable du Préfet.

Une délégation de service public par concession

Par voie de délégation de service public, la CCLO a confié le financement, la conception, la construction, la gestion-maintenance et l’exploitation de l’équipement à un opérateur spécialisé issu du territoire : la Compagnie Funéraire du Béarn.

Contractualisée sous forme de concession le 28 décembre 2017, cette délégation a été conclue pour une durée de 27 ans, dont 24 mois de construction, soit 25 ans d’exploitation. La CFB versera une redevance annuelle à la CCLO.

Une délégation de service public par concession 

Par voie de délégation de service public, la CCLO a confié le financement, la conception, la construction, la gestion-maintenance et l’exploitation de l’équipement à un opérateur spécialisé issu du territoire : la Compagnie Funéraire du Béarn.    

Contractualisée sous forme de concession le 28 décembre 2017, cette délégation a été conclue pour une durée de 27 ans, dont 24 mois de construction, soit 25 ans d’exploitation. La CFB versera une redevance annuelle à la CCLO.   

La Compagnie Funéraire du Béarn  

Présidée par Muriel Eberard, la CFB est constituée de trois entreprises funéraires locales et familiales, réunies pour répondre à cette mission :  

  • 3B, installée à Poey de Lescar et Orthez (depuis 1977)
  • Eberard, de Pardies (depuis 1954 pour la marbrerie et 1984 pour les pompes funèbres) 
  • Lassalle, de Ledeuix (depuis 1858 pour la marbrerie et 1996 pour les pompes funèbres).  

La gestion de ce nouveau crématorium entrainera la création d’un emploi à temps-plein dès l’ouverture.

Une qualité architecturale, avec la famille au coeur du projet

Pensé par l’architecte Yann Céglarski, retenu par la CFB, le lieu a été particulièrement soigné dans sa conception pour créer une atmosphère sereine et apaisante. D’une architecture sobre mais symbolique, bien intégrée dans son environnement, il alterne des matériaux chauds comme le bois, avec de larges parties vitrées créant des jeux de lumières, ou des filtres assurant l’intimité de chaque famille en deuil.

Ses différents espaces, modulables et ouverts sur l’extérieur, ont été conçus pour accompagner les différentes étapes des familles, accueil, cérémonie, recueillement, échanges, retrouvailles.

L’ensemble du site a été réfléchi dans une démarche de développement durable.